« J’ai l’impression de faire partie de BIA depuis longtemps. »


Assistante technique sur un site minier en Zambie depuis octobre 2015, Monica Lwatula est l’une des deux femmes employées de BIA (pour plus de 50 employés masculins) sur ce site.

Monica est zambienne. Elle a une formation de technicienne en énergie électrique et en systèmes électriques automobiles.

Elle raconte : « Je prends mon service le matin à 7 heures. J’entame ma journée de travail en prenant connaissance des informations de sécurité, d’abord avec notre client minier et les autres sociétés sur le site, puis avec mes collègues de BIA. Les tâches sont ensuite attribuées par le directeur du site ou le superviseur. » Ses tâches sont variées : maintenance préventive, dépannage, réparation de pannes électriques sur des machines ou encore assistance au client. Lors du déjeuner, il n’est pas rare de la voir manger à l’extérieur en compagnie de quelques collègues. Comment résister à un plat de nshima accompagné d’un beau poisson frit frais du jour ! Pendant son temps libre, elle aime écouter de la musique, faire du jogging ou regarder un film.

Ce n’est pas la première fois que Monica travaille avec une majorité d’hommes, c’était déjà le cas chez ses précédents employeurs. Ce n’est pas un problème pour elle. Monica fait le même travail que ses collègues masculins et se sent sur un pied d’égalité. Ceux-ci, toujours prêts à l’aider, la traitent avec beaucoup de respect. Monica apprécie qu’ils partagent leur expérience avec elle. Elle a même parfois l’impression d’être un peu comme une mère ou une sœur pour eux. « J’ai l’impression de faire partie de BIA depuis longtemps. »

Ask for more information