Historique de BIA

1902

Georges Bia, ingénieur des mines, ouvre un bureau de représentation industrielle à Bruxelles, couvrant les marchés Belge et Congolais. Il représente l’activité aéronautique des Frères Wright.

1930

Signature d’un contrat de distribution avec Nordberg, fabricant de concasseurs, pour les carrières et les mines en Belgique et au Congo.

Très rapidement BIA devient un leader du secteur du concassage et du criblage pour les mines et les carrières. Une position dominante sur le marché, que la société occupe encore aujourd’hui.

1935

Porté par un progrès technique incessant et le développement spectaculaire de l’industrie minière congolaise, Georges BiA s’installe au Congo

1948

Jacques Bia, fils de Georges Bia, également ingénieur des mines, crée trois sociétés : deux sociétés de distribution situées à Bruxelles et au Congo (le Bureau Technique BIA), ainsi qu’une société de réparation mécanique au Congo.

Des contrats d’exclusivité de plusieurs gammes de produits sont signés pour la Belgique et le Congo:

  • le monorail de Road Machines,
  • les grues et draglines Lima,
  • les bulldozers Vickers,
  • les rouleaux Stothert & Pitt,
  • les niveleuses et les premières grues télescopiques Austin Western.

1953

Jacques Bia étend ses activités au Congo par le rachat d’une carrière de grès, près de Kinshasa pour alimenter en gravier le marché de la construction de la région. Plus tard, BIA installera une centrale d’enrobage à Kinshasa.

Afin de se développer, BIA renforce en Belgique et au Congo son portefeuille de représentations exclusives pour couvrir les besoins en équipements pour les travaux publics, les mines et carrières, la manutention, l’agriculture, les transports et les ateliers mécaniques.

Nouvelles représentations :

  • niveleuses, rouleaux, chargeurs sur pneus et dumpers de carrières Aveling Barford,
  • chargeurs sur pneus diesel électrique LeTourneau,
  • compresseurs mobiles Holman, pour chantiers et carrières,
  • pelles hydrauliques Poclain et grues hydrauliques PPM au Congo,
  • chariots élévateurs Yale,
  • système de lavage de sable et clarificateurs d’eau Sotres,
  • moteurs diesel Cummins,
  • gravillonneuses pour travaux routiers Phoenix,
  • chariots cavaliers Valmet, pionnier dans le secteur portuaire,
  • pelles hydrauliques Broyt, destinées aux carrières et chantiers,
  • gros dumpers diesel électrique Unit Rig,
  • matériel agricole White Oliver et David Brown au Congo.

1967

La société quitte Bruxelles et s’installe dans un nouveau bâtiment à Overijse pour mieux répondre aux attentes des clients en matière de service après vente.

1981

En Belgique, BIA reprend la distribution de John Deere pour renforcer sa gamme de matériel destiné aux travaux publics.

1987

Reprise de la distribution des rouleaux et dumpers de chantiers Benford.

1988

Distribution de la marque CMI, fabricant de raboteuses et de coffrages glissants pour la fabrication de routes en béton.

En Afrique, BIA développe avec succès, dans les mines de cuivre du Katanga, la vente des dumpers Aveling Barford et Unit Rig, des moteurs Cummins et des pelles à câbles Bucyrus.

Après plus de 10 ans à la tête du Bureau Technique BIA à Kinshasa, Serge Dubois reprend la direction du groupe.

1990

BIA devient distributeur Demag, leader en pelles hydrauliques pour les carrières et les mines.

1992

Création de METALUBIA au Burundi.

1993

BIA rachète MOES DIESEL, constructeur de groupes électrogènes et importateur des moteurs Hatz pour la Belgique et le Luxembourg. MOES DIESEL est actif en Belgique et en Afrique.

1997

Reprise de la distribution des marteaux hydrauliques Rammer connus actuellement sous le nom Sandvik.

1998

BIA signe un contrat de distribution exclusif avec Komatsu pour six pays d’Afrique francophone et … fête ses 50 ans.

2003

Extension du contrat Komatsu à onze pays africains.

Signature du premier contrat Full Service pour une nouvelle flotte de 25 engins Komatsu dans les mines de bauxite en Guinée.

2004

BIA reprend la distribution exclusive de Komatsu pour le Benelux et met fin au contrat avec Case. L’équipe BESTMAT est intégrée dans l’organisation BIA.

Aux Pays-Bas, BIA b.v. reprend l’équipe existante. Une nouvelle stratégie est mise en place afin de repositionner Komatsu sur le marché avec comme effet une augmentation rapide des parts de marché.

2006

Le département export de BIA devient BIA OVERSEAS s.a., société à part entière créée pour renforcer notre présence en Afrique.

Construction à Dakar, Sénégal, d’un atelier de rénovation de moteurs Cummins et d’un centre de formation technique.

2008

Extension de 1.000 m² pour le stockage des pièces de rechange à Overijse, Belgique.

Mise en place du Komatsu Dakar Service Support Center chargé d’apporter des solutions techniques rapides aux demandes de nos clients et de nos équipes.

2009

Création de MATRENT s.a., société de location d’engins de travaux publics Komatsu pour répondre à une demande croissante de nos clients.

Création de la division 2MAT qui offre du matériel d’occasion Komatsu récent.

MOES DIESEL poursuit son développement en Afrique via un réseau de concessionnaires.

En partenariat avec Komatsu, le centre de formation de Dakar devient le Komatsu Dakar Training Center, Centre de Formation Technique Officiel pour l’Afrique de l’Ouest.

Création de BIA Burkina afin de développer la vente de matériel de travaux publics et assurer un service après vente de proximité.

2010

Extension du contrat Komatsu à quatorze pays africains.

BIA obtient la distribution exclusive des produits Bomag sur neuf territoires de l’Afrique de l’Ouest.

BIA remporte auprès du Groupe AREVA une commande exceptionnelle pour une nouvelle mine au Niger. Cette importante flotte Komatsu sera supportée par un contrat full service.

2011

MOES DIESEL signe un contrat de distribution exclusif avec le fabricant de groupes TecnoGen pour la Belgique et plusieurs pays africains et offre ainsi une gamme complète de groupes électrogènes jusqu’à 2.000 kVA.

Création d’un Atelier de Rénovation de Composants Komatsu à Dakar pour supporter la flotte d’engins dans la région.
BIA développe en Belgique un nouveau centre logistique de pièces de rechange pour améliorer son service en Afrique.

Signature d’un contrat de distribution avec Sandvik pour plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest qui permet à BIA de renforcer sa position dans les secteurs des travaux publics, des carrières et des mines.

Livraison dans le Tournaisis en Belgique d’un concasseur giratoire primaire 63’’ (305 tonnes) Metso Minerals (anciennement NORDBERG) marque pour laquelle BIA est le distributeur exclusif depuis 80 ans pour la Belgique.

BIA est finaliste du concours « l’Entreprise de l’Année 2011 ».

2012

BIA SERVICE s.a. s’installe à Fleurus dans un nouvel atelier de 3.000 m². Cette nouvelle société offre aux clients un service spécialisé dans la réparation et la rénovation d’engins de chantier.

Le Komatsu Mining Support Center de Dakar inaugure un call center ouvert 7 jours sur 7.

BIA livre les premiers engins d’une autre commande exceptionnelle de la société First Quantum pour équiper une nouvelle mine de cuivre en Zambie. La flotte Komatsu est composée entre autres de 46 dumpers géants d’une capacité de 150 à 327 tonnes, de 3 pelles hydrauliques d’un poids de 540 tonnes, ainsi qu’une trentaine d’engins pour les travaux de support dans la mine.

2014

BIA pénètre le marché français en acquérant 50% de PGA TP.

2015

BIA livre les premiers engins d’une commande exceptionnelle de 400 machines à la société Boels.

BIA ouvre une filiale en Algérie et démarre ses activités commerciales au Maghreb.