Les machines Komatsu et Bomag à l’assaut des feux de brousse au Sénégal


La saison des pluies aussi appelée « hivernage », s’achève en décembre au Sénégal faisant progressivement place à la saison sèche. Cette saison est malheureusement propice aux feux de brousse.

 

Le Sénégal, victime de sa végétation abondante.

La végétation, si verte en saison des pluies, sèche sous l’effet du vent chaud venu du désert lors de l’arrivée de la saison sèche. Cette paille, omniprésente dans les paysages du Pays de la « Teranga » (« l’hospitalité » en Wolof, la langue nationale) devient un matériau de premier choix pour nourrir les feux de brousse.

 

D’où proviennent ces incendies?

Ces incendies sont, pour la majorité, la conséquence des activités humaines telles que : la mauvaise maîtrise des feux domestiques, la collecte du miel sauvage dans les arbres, l’accès des éleveurs à des aires de pâturages, la culture sur brulis pratiquée par les agriculteurs, etc.

Plus de 1500 feux de brousse se déclenchent chaque année au Sénégal. Ces feux de brousse causent des dégâts considérables pour le pays :

  • ils compromettent la régénération naturelle;
  • ils mettent en danger la biodiversité;
  • ils détruisent le fourrage pour le bétail;
  • ils contribuent à l’érosion et au lessivage de la terre arable.

Le centre de suivi écologique a mis en place un programme de lutte contre les feux de brousse.

Le Sénégal au travers du Centre de Suivi Ecologique (http://www.cse.sn) a monté un ambitieux programme de lutte contre les feux de brousse. Dès les années nonante, un système de géolocalisation en temps réel par satellite des feux de brousse fut mis en place dans tout le pays. Malheureusement et pendant longtemps, les autorités publiques sénégalaises ont dû se contenter de constater les dégâts causés par ces feux derrière les écrans du Ministère de l’Environnement. Depuis 2014 et grâce à un financement du Royaume des Pays Bas, le CSE a équipé la Direction des Eaux et Forêts d’une brigade complète d’engins Komatsu et Bomag fournis par BIA.

A quoi servent les machines vendues par BIA?

Grâce à ses deux niveleuses Komatsu GD663, à son Bulldozer D155 et à son compacteur Bomag BW212, il est désormais possible de créer de larges pistes en latérites qui servent à la fois de voie de communication dans les régions les plus reculées du pays, mais également de coupe feux permettant d’éviter la propagation des incendies.

 

Demandez plus d'informations