Le travail des forestiers

grume-ref-site-rougier

Le travail des forestiers

January 30, 2017 Uncategorized

Vous êtes-vous déjà demandé d’où provenait le bois qui compose votre plancher ou votre armoire ? Il se peut qu’il provienne de la forêt de Mbang ou Djoum, située dans l’Est et le Sud du Cameroun. Retraçons le périple de ce bois : de la forêt à son arrivée dans l’usine de transformation.

Rougier, société familiale française, est spécialisée dans la production et le négoce du bois. Comme tous les forestiers, et suite à un processus d’appel d’offre, la société s’est vue attribuer par le gouvernement camerounais un périmètre de forêt à exploiter. La zone qu’ils ont obtenue est principalement composée de trois espèces d’arbres : Ayous, Sapelli, et Fraké.

Contrôle politique et environnemental

Le métier de forestier est très réglementé : les arbres sélectionnés pour être abattus requièrent systématiquement l’accord du ministère des forêts. Entre un et deux arbres par hectare sont en moyenne abattus afin de satisfaire aussi bien aux normes gouvernementales qu’aux normes internationales dont FSC (marque de gestion forestière responsable) que Rougier décide volontairement de respecter.

Traçage du réseau de pistes de débardageloggers-rougier

C’est à ce moment-là qu’un bulldozer de Komatsu (modèle D85 EX-15 ou D85ESS-2A) entre en jeu. Ce n’est pas un bull typique : il a été configuré en « forestier », ce qui signifie qu’il a une cabine ouverte et une protection en ROPS / FOPS. Le bull a pour objectif d’ouvrir un chemin préalablement planifié par les équipes Rougier, afin d’accéder aux arbres choisis dans le périmètre. Une fois le chemin tracé, les arbres sélectionnés sont coupés. Le D85ESS-2A et les débardeur(s) rentrent en action pour aller chercher la grume.

Débusquage et débardage

Le débusquage consiste à dégager le bois abattu (grume) de sa souche et de son houppier afin de rendre ensuite plus aisée la sortie du pied (débardage) horsde la zone d’abattage jusqu’au parc à grume forêt. Le D85 peut déplacer les grumes sur une distance de 200 mètres grâce à son treuil, sa puissance et sa maniabilité. Cette étape s’appelle débardage.

tp-komatsu-wa-470

Destination scierie

Une fois les grumes amenées au parc à grumes forêt (bord de piste), la chargeuse Komatsu WA470 prend le relai : sa pince à grumes déplace les grumes du bord de la route vers les camions. C’est son contre poids qui lui permet de déplacer des grumes d’un poids pouvant atteindre 25 tonnes. Les camions prennent dès lors la direction de la scierie de Mbang ou de Djoum où on retrouve une nouvelle fois les chargeuses WA470 ou WA500 qui transbordent les différentes grumes arrivées de forêt.

WA200: une double utilité

Arrivé à la scierie, le bois est débité en planches. Une chargeuse WA200, équipée d’une attache rapide lui permettant de changer d’outils, s’attèle à nettoyer, à l’aide d’un godet, le parc à grume de ses écorces ou sciures de bois. Cette même chargeuse Komatsu WA200, équipée de fourches cette fois-ci, déplace les colis de bois débités et les charge dans les conteneurs. Dans sa grande majorité, le bois est ainsi transporté à sa destination finale via les conteneurs.

Plantation de nouveaux arbres

Le travail de Rougier ne s’arrête pas à l’envoi des colis de bois pour l’exportation : la société a une politique de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) aboutie. Les prélèvements effectués en forêt (1 à 2 arbres/ha en moyenne) permettent de préserver le capital forestier. Rougier a également une politique sociale en faveur de ses employés et de leur famille (ils sont par exemple logés, l’eau et l’électricité leur étant fourni gratuitement) et des populations locales de la scierie (mise sur pied d’infrastructures : école, dispensaire, hôpital).

Equipements forestiers Komatsu utilisés par Rougier au Cameroun

Traçage du chemin: D85EX-15, D85ESS-2A
Débusquage et débardage: D85EX-15, D85ESS-2A
Déplacement des grumes: WA470, WA500 avec pince à grumes
Nettoyage des grumes: WA200 équipée d’un godet
Déplacement des palettes: WA200 équipée de fourches